Wéi ass der Regierung hir offiziell Positioun wat déi steierlech Recetten vun de franséische Grenzgänger betrëfft?

Monsieur le Président,

 

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 du Règlement de la Chambre des Députés, nous souhaiterions poser une question parlementaire à Monsieur le Premier Ministre, Ministre d’Etat concernant la politique gouvernementale en matière de coopération transfrontalière.

 

En marge de la visite d’Etat en République française en mars 2018, Monsieur le Premier Ministre, Ministre d’Etat a été l’invité sur RTL Radio France a expliqué que la venue de 100.000 frontaliers français au Luxembourg était une situation win win, mais que nous avions surtout des problèmes de transport, sujet qui allait être abordé avec le président français. Confronté à la question de savoir si le Luxembourg était prêt à payer à la France un retour sur les recettes fiscales prélevées sur les frontaliers, il a répondu que le Luxembourg était prêt à investir dans les transports (parking, ferroviaire), mais qu’il n’avait pas envie de payer la décoration de Noël d’un maire [français].

 

Le weekend dernier, le président du LSAP ayant assisté aux vœux d’un élu lorrain et socialiste et présenté par son hôte comme futur ministre de l’Economie, a affirmé qu’ « on ne peut plus mener le débat transfrontalier qu’en termes de double-convention et d’infrastructures de mobilité » avant d’indiquer qu’ « il faut sereinement parler de tous les sujets : dont la fiscalité. »

 

C’est ainsi que nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Premier Ministre, Ministre d’Etat :

 

  • Quelle est la position officielle du gouvernement en matière de coopération transfrontalière ?

 

  • Au vu des affirmations du futur ministre de l’Economie, Monsieur le Premier Ministre, Ministre d’Etat peut-il concevoir de partager les recettes fiscales prélevées sur les frontaliers avec l’Etat français ?

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre parfaite considération.

Léon Gloden Laurent Mosar Gilles Roth
Député Député Député

 

 

Den 11. Oktober 2016 gouf de Congé Parental reforméiert. Wéi evoluéiert d’Regierung no 3 Joer déi verschidde Modeller déi am Congé Parental ugebuede ginn?

Monsieur le Président,

 

J’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question parlementaire à Madame le Ministre de la Famille et à Monsieur le Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Economie sociale et solidaire concernant le congé parental.

 

Lors des débats parlementaires concernant la réforme du congé parental du 11 octobre 2016, la Chambre des Députés a invité le gouvernement à dresser un bilan du nouveau dispositif trois ans avec notamment une évaluation des différents modèles proposés.

 

C’est pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Madame et Monsieur les Ministres :

  • Madame et Monsieur les Ministres peuvent-ils me faire part de l’évaluation dans une approche « ménages » et d’un point de vue quantitatif et qualitatif des divers modèles de congé parental proposés par la législation en place ?

 

  • Madame et Monsieur les Ministres peuvent-ils m’informer des entreprises ayant fait usage de leur droit de demander le report du deuxième congé parental conformément à l’article L.234-46 (3) du Code du travail ? Quels ont été les motifs invoqués par lesdits employeurs à la base de leur demande de report ? Comment Madame et Monsieur les Ministres jugent-ils la proposition du président de la Fédération des Artisans de limiter le nombre de congés spéciaux pris en même temps à 10% des effectifs d’une entreprise ?

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma parfaite considération.

 

Françoise Hetto-Gaasch

Députée

Euthanasie : Gëtt genuch informéiert a wéi kann de Wonsch vu betraffene Patiente besser respektéiert ginn ?

Här President,

Esou ewéi den Artikel 83 vum Chambersreglement et virgesäit, biede mir Iech, dës parlamentaresch Fro un den Här Gesondheetsminister weider ze leeden.

Laut enger TNS Illres Ëmfro am Optrag vun der zoustänneger Kontrollkommissioun, wëssen 10 Joer nodeems d’Euthanasiegesetz zu Lëtzebuerg a Kraaft getrueden ass, nëmme 4 vun 10 Leit datt et esou e Gesetz gëtt. 85% vun de befrote Leit wieren awer fir esou e Gesetz.

An dësem Kontext géife mir gäre folgend Froen un d’Regierung stellen:

Wéi ginn d’Patienten haut iwwer d’Méiglechkeet vun enger aktiver Stierfhëllef zu Lëtzebuerg informéiert?
Ass d’Regierung der Meenung datt d’Leit genuch informéiert sinn?
Wann net, wat gedenkt d’Regierung ze ënnerhuele fir d’Leit besser ze informéieren?
Laut Aussoen an engem Reportage bei RTL hu concernéiert Patiente Schwieregkeeten datt hire Wonsch no aktiver Stierfhëllef respektéiert gëtt, esouwuel am Spidol, an Infrastrukture fir eeler Leit oder och nach bei de Leit doheem. Kann de Minister dat confirméieren? Wat sinn d’Ursaachen?
Här President, mir bieden Iech eis déifste Respekt unzehuelen.

Nancy Arendt épouse Kemp          Françoise Hetto-Gaasch

Deputéiert                                         Deputéiert

Gëtt et e Malaise tëscht Bréissel a Lëtzebuerg wat déi europäesch Institutiounen betrëfft?

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaite poser une question parlementaire à Monsieur le Premier Ministre, Ministre d’État ainsi qu’à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes au sujet de la situation concurrentielle du Luxembourg en tant que siège européen.

En effet, force est de constater que les mesures concrètes pour renforcer l’attractivité du Luxembourg en tant que siège européen se font toujours attendre après la question parlementaire du CSV du 21 octobre 2019 y relative. A tel point que, selon « Paperjam » (09.01.2020), « les luttes de pouvoirs intra-institutions pénalisent Luxembourg-Ville dans son statut de capitale européenne, conduisant à des difficultés croissantes pour recruter, voire retenir des fonctionnaires. » Et d’ajouter : « Le malaise entre Bruxelles et Luxembourg se ressent énormément au sein des institutions. »

J’aimerais dès lors poser les questions suivantes à Monsieur le Premier Ministre, Ministre d’Etat ainsi qu’à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes :

  1. Messieurs les Ministres peuvent-ils confirmer le précité « malaise entre Bruxelles et Luxembourg » au sein des institutions européennes ? Le siège est-il politiquement évidé de l’intérieur ?
  2. Messieurs les Ministres peuvent-ils me communiquer les mesures concrètes prises par le Gouvernement depuis octobre 2019 pour consolider et augmenter l’attractivité du Luxembourg en tant que siège européen ?
  3. Messieurs les Ministres peuvent-ils également me renseigner sur les initiatives que le Gouvernement veut lancer à l’avenir pour renforcer notre siège européen ?

Je vous prie de bien vouloir croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma très haute considération.

Léon Gloden

Député

D’Réimecher Post gëtt den 3. Februar 2020 duerch e sougenannte “Point Post” erswat. Wat bedeit dat genee fir d’Kantonalhaaptstad?

Här Chamberspresident,

Esou ewéi et am Artikel 83 vum Chambersreglement steet, wëll ech eng parlamentaresch Ufro iwwert de Postbüro zu Réimech un den Här Wirtschaftsminister stellen.

En offiziell Informatiounsblat vun EPT-Post Lëtzebuerg ass viru kuerzem vum Bréifdréier an d’Haiser ausgedeelt ginn, mat der Ukënnegung, dat d’Réimecher Post vum 3. Februar 2020 un ersat gëtt duerch e sougenannte „Point POST“ op enger anerer Plaz zu Réimech.

An dësem Kontext géif ech dem Wirtschaftsminister gär folgend Froe stellen :

  1. Wat sinn d’ Krittären fir e Postbüro („Postamt“, „agence de poste“) zouzemaachen?
  2. Wéi eng Krittären waren d’Ursaach fir déi Réimecher Post zouzemaachen, an duerch e Point POST ze ersetzen?
  3. Wéi vill Leit sinn am Duerchschnëtt pro Dag respektiv pro Jar zu Réimech an d’Agence gaangen an de leschten 5 Joer? Wéi vill Déngschtleeschtungen sinn do virgeholl ginn?
  4. Ass den Här Minister net der Meenung, dass an all Kantonalhaaptstad e komplette Postbüro si muss, deen all Post- an eventuell Telekommunikatiounsdéngschtleeschtungen ubitt?
  5. Wéi eng Auswierkungen huet dës Entscheedung am Personalberäich?
  6. Gëtt deen neie Point POST zu Réimech vun der Post selwer bedriwwen an duerch Postagenten?
  7. Wéi gëtt d’Netz vun de Postagencen an Zukunft ëmstrukturéiert a wat huet dat fir Konsequenzen op d’Personal ?

Mat déifstem Respekt,

Octavie Modert

Deputéiert

Wier eng zousätzlech Begleetpersoun beim Schwammunterrecht am C1 sënnvoll ?

Här President,

Sou wéi d’Chambersreglement et virgesäit, biede mir Iech, dës parlamentaresch Fro un den Här Bildungsminister weider ze leeden.

 

De Schwammunterrecht ass fir d‘ Kanner e grousse Spaass- fir d‘ Enseignanten allerdéngs oft eng Erausfuerderung besonnesch wann si mat deene klengen aus dem C1 schwamme ginn. Eng Klass vun oft 15-18 Schüler gläichzäiteg ze superviséieren, duschen an hëllefen unzedoe fuerdert Konzentratioun a Multitasking-Fäegkeete vum Léierpersonal.

An deem Kontext wëlle mir folgend Froen un de Minister stellen:

  • Wéi vill Spillschoulsklasse gi schwammen?
  • Wéi vill Schüler sinn an der Moyenne an enger Klasse vum C1?
  • Ass de Minister der Meenung dat 1 Persoun duergeet vir eng ganz Klass wärend dem Schwammunterrecht (besonnesch virum Cour an nom Cour) ze encadréieren?
  • Ass de Minister net der Meenung dat d‘ Presenz vun enger weiderer Begleetpersoun och am Interessi vun der Sécherheet vum Kand wier?
  • Gedenkt de Minister d‘ Méiglechkeet vun enger weiderer Begleetpersoun dem Léierpersonal unzebidden?
  • Wa jo, iwwerhëlt de Ministère déi zousätzlech Chargen ?

 

 

Mat déiwem Respekt,

Françoise Hetto

Nancy Arendt

Deputeiert

Wat huet d’Regierung mat hirem Gebai um Site “Waldhaff” am Gréngewald wëlles ?

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 du Règlement de la Chambre des Députés, nous souhaitons poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre des Finances et à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics au sujet de l’avenir du site « Waldhaff ».

Après le litige autour de la véranda du café-restaurant « Waldhaff » et après la résiliation du contrat de bail entre l’État et la société d’exploitation de ce dernier, l’avenir de l’immeuble caractéristique en question – qui constituait, des décennies durant, un îlot de repos et de restauration populaire au sein du « Gréngewald » – est plus que jamais incertain. En effet, l’immeuble est inoccupé depuis plus d’une année. Par conséquent, l’état du bâtiment et les alentours se dégradent.

Nous aimerions dès lors poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Finances et à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics :

1. Messieurs les Ministres envisagent-ils de remettre l’immeuble en question en bon état afin de pouvoir l’utiliser à nouveau comme îlot de repos et de restauration ?

2. Dans la négative, Messieurs les Ministres peuvent-ils nous renseigner sur leurs projets d’avenir alternatifs pour le site populaire du « Waldhaff » ?

3. Messieurs les Ministres peuvent-ils également nous informer sur la durée envisagée actuellement pour les travaux de remise en bon état manifestement nécessaires ?

Nous vous prions de bien vouloir croire, Monsieur le Président, à l’expression de notre très haute considération.

 

Françoise HETTO-GAASCH

Députée

Marc LIES

Député

 

Gëtt et en akute Manktem un Anästhesisten an eise Spideeler?

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaite poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre de la Santé concernant un nombre insuffisant d’anesthésistes dans les hôpitaux.

 

Il me revient qu’à l’antenne du Centre Hospitalier, l’hôpital à Eisch, une opération n’a pas pu être effectuée au motif qu’il n’y a pas eu d’anesthésiste disponible.

Dans ce contexte j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Santé :

  • Est-ce que Monsieur le Ministre peut confirmer un nombre insuffisant d’anesthésistes dans les hôpitaux ?
  • Comment Monsieur le Ministre peut-il expliquer que l’hôpital à Eisch, antenne du Centre Hospitalier de Luxembourg, n’est pas en mesure de recourir à un anesthésiste du CHL ?
  • Comment Monsieur le Ministre entend-il remédier dans le futur à des telles situations ?

Je vous prie de bien vouloir croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma très haute considération.

Léon Gloden

Député

Sollt de Bau vun enkadréiertem Logement fir eeler Leit net och subventionéiert ginn ?

D’Äntwert op dës parlamentaresch Fro fann der ënnert dësem Link : QP 1624

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaite poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre du Logement concernant la subvention des logements encadrés pour personnes âgées.

 

Sur base de la législation actuelle, les logements à coût modéré et/ou logements sociaux construits par les communes ou autres acteurs publics sont subventionnés par l’État.  Actuellement la construction des logements encadrés pour personnes âgées n’est pas subventionnée. Or, si la construction de tels logements était subventionnée, beaucoup de ces personnes seraient disposées à quitter leur logement pour déménager dans un logement encadré. Ainsi ces logements deviendraient disponibles sur le marché immobilier ce qui pourra contribuer à pallier à la pénurie actuelle des logements.

Dans ce contexte j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre du Logement :

–          Est-ce que le Gouvernement est en train de mener des réflexions dans le cadre du contexte précité ?

–          En cas de réponse affirmative, quelles seraient les mesures que le Gouvernement serait disposé à prendre ?

–          En cas de réponse négative, quelles sont les raisons du Gouvernement pour ne pas poursuivre cette voie ?

Je vous prie de bien vouloir croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma très haute considération.

Léon Gloden

Député

29 Stroossen därfe bei Schnéi an Äis net befuer ginn : No wéi enger Kritère sinn déi Stroossen ausgewielt ginn ?

Här President,

Esou ewéi den Artikel 83 vum Chambersreglement et virgesäit, bieden ech Iech, dës parlamentaresch Fro un den Här Minister fir Mobilitéit an ëffentlech Aarbechte weider ze leeden.

Den 13. Dezember 2019 gouf e groussherzoglecht Reglement verëffentlecht mat 29 Stroossen, déi bei Schnéi an Äis net dierfe befuer ginn.

An dësem Kontext géif ech gäre folgend Froen un den Här Minister fir Mobilitéit an ëffentlech Aarbechte weider ze leeden:

No wéi enge Critère sinn déi 29 Stroossen bestëmmt ginn, op deenen net dierf gefuer gi bäi Schnéi an Äis ?
Sinn déi Critèren uniform applizéiert ginn, oder ginn et Ënnerscheeder jee no Regioun oder Kanton?
Stëmmt et, datt dës Stroossen trotz Fuerverbuet deelweis gestreet ginn ? Wa jo, firwat dierfen se dann net befuer ginn?
Wëssend datt eng Rei Stroossen a verschiddene Kantone vum Land scho méi laang mat engem Schëld C2 reglementéiert sinn am Fall vu Schnéi an Äis, kann een feststellen datt am Reglement vum 13. Dezember 2019 nei Stroossen dobäi kommen, anerer falen ewech. Hunn d’Critèrë geännert oder aus wéi enge Grënn sinn elo verschidde Stroossen net méi concernéiert?
Här President, ech bieden Iech, mäin déifste Respekt unzehuelen.

Octavie Modert

Deputéiert