Question parlementaire vum Léon Gloden iwert d’Aarbechten un der Autobunnsbréck um Potaschbierg

0-2013-leon_glodenMonsieur le Président

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures.

Depuis mai 2015, sans préjudice quant à la date exacte, des travaux ont lieu notamment sur le pont de l’autoroute A1 qui traverse la route nationale au Potaschberg à Grevenmacher. Lors du début des travaux, un panneau indiquait la fin de ces derniers pour le 31 juillet 2015. Ensuite le panneau a été enlevé sans qu’une nouvelle date de fin du chantier n’ait été communiquée. A cause de ce chantier, les automobilistes venant de Grevenmacher via le Potaschberg voulant emprunter l’autoroute A1 pour aller à Luxembourg-Ville, doivent passer par la rue de Flaxweiler pour accéder à l’autoroute à Flaxweiler. Ainsi le matin les automobilistes mettent au moins 20 minutes en plus pour seulement accéder à l’autoroute. S’y ajoutent les perturbations de trafic liées aux chantiers à l’entrée du Kirchberg, de sorte qu’aujourd’hui, pendant les heures de pointe, un automobiliste venant de Grevenmacher met au moins entre 1 heure et 1 ½ heures, pour arriver à son lieu de travail à Luxembourg-Ville.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes au Ministre du Développement durable et des Infrastructures :

  • Quand est-ce que les travaux au-dit pont seront finis?
  • Quelles sont les raisons pour lesquelles ledit chantier perdure?
  • Est-ce que pour ce type de chantier, les travaux ne devraient pas se dérouler 24 heures /24 pour que le chantier soit terminé le plus rapidement possible?

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.

Léon Gloden

Député

Question parlementaire vum Françoise Hetto iwert d’Allocations familiales

0-2013-francoise_hetto-gaaschMonsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question parlementaire à Madame la Ministre de la Famille et de l’Intégration au sujet du paiement d’allocations familiales.

Selon un article dans la presse du 19 octobre 2015, depuis la création du service de recouvrement de la Caisse Nationale des prestations familiales, le montant total des indus s’élève à 28 millions d’euro.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Famille et de l’Intégration :

  • Quelles sont les causes de tels paiements indus ?
  • De quelles manières Madame la Ministre envisage-t-elle d’éviter, ou au moins de réduire, le paiement indu de prestations familiales ?

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.

Françoise Hetto

Députée

Question parlementaire vun den Députéierten Léon Gloden a Laurent Mosar iwert d’Hausse vun Abréch

Mosar GlodenMonsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, nous souhaiterions poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure et à Monsieur le Ministre de la Justice concernant la hausse des cambriolages.

C’est en automne et en hiver que les malfrats profitent de l’obscurité pour commettre des cambriolages. Il s’agit donc d’une période de l’année où il convient d’être particulièrement vigilant et de sensibiliser les gens. Cela est encore plus vrai si on rapproche ce phénomène de la hausse des cambriolages constatés durant l’année 2014. Le rapport annuel de la police grand-ducale 2014 note d’ailleurs une hausse notable des cambriolages qui auraient atteint de nouveaux pics à la fin du 3e trimestre 2014.

C’est ainsi que nous aimerions poser les questions suivantes à Messieurs les Ministres :

  • Messieurs les Ministres peuvent-ils m’indiquer si le niveau des cambriolages s’est stabilisé en 2015 (en rapprochant les données des trois premiers trimestres de 2014 des chiffres de 2015) ?
  • Messieurs les Ministres ont-ils pu constater que les cambriolages sont pour une partie non négligeable le fait de bandes organisées agissant de l’étranger, éventuellement établis à proximité de notre frontière ? Messieurs les Ministres sont-ils en mesure de dévoiler plus d’informations concernant lesdites personnes ?
  • Messieurs les Ministres peuvent-ils me renseigner le fonctionnement des coopérations policière et judiciaire transfrontalières ? Quels sont les points à améliorer au niveau de celles-ci ?
  • Quelles sont les mesures concrètes préconisées par Messieurs les Ministres pour freiner la commission de cambriolages, voire pour augmenter le taux d’élucidation desdites infractions ?

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre parfaite considération.

 

Laurent Mosar                                                                    Léon Gloden

Député                                                                                   Député

Question parlementaire vum Léon Gloden iwert Retards’en beim Ausstellen vun Apostillen

0-2013-leon_glodenMonsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères concernant des retards dans la délivrance d’apostilles.

Il me revient que depuis un certain temps le Bureau des Passeports, Visas et Législations traitant les demandes pour obtenir l’apostille sur un document, rencontre des retards importants dans la délivrance de celles-ci.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes au Ministre concerné :

  • Est-ce que Monsieur le Ministre peut confirmer ces retards ?
  • Dans l’affirmative, quelles sont les causes ?
  • Quelles mesures Monsieur le Ministre entend-il entreprendre pour remédier à ces retards ?

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.

 

Léon Gloden

Député

Question parlementaire vum Françoise Hetto iwert d’Buslinn 500

0-2013-francoise_hetto-gaaschHerr Präsident,

Gemäß Artikel 80 der Geschäftsordnung der Abgeordnetenkammer, bitte ich Sie, die vorliegende parlamentarische Anfrage an den Herrn Minister für nachhaltige Entwicklung und Infrastrukturen weiterzuleiten.

In den Sommermonaten und speziell während der Wochenenden, ist die Buslinie 500 von Ettelbrück nach Echternach oft hoffnungslos überfüllt. In der Tat ist diese Linie sehr beliebt bei etlichen Gästen der Campinganlagen entlang der Sauer. Dies führt dazu, dass die Busse nicht immer alle Gäste mitnehmen können und oft erst verspätet ankommen.

Während der Werktage fährt neben dem regulären Stundentakt, zu den Spitzenstunden jeweils um 16:45, 17:45 und 18:45 Uhr ein Bus in Ettelbrück los. Diese Fahrten haben jedoch Endstation in Reisdorf, und die Busse fahren meinen Informationen zu Folge, dann ohne Passagiere trotzdem bis nach Echternach. Vor allem der Bus mit Abfahrt um 16:45 Uhr in Ettelbrück wird von vielen Schülern genutzt, was zur Folge hat, dass letztere eine Zeitlang am Reisdorfer Bahnhof auf den nächsten Bus warten muss.

In diesem Kontext möchte ich folgende Fragen an den Herrn Minister für nachhaltige Entwicklung und Infrastrukturen stellen:

 

  • Kann der Minister die oben genannten Informationen bestätigen?
  • Wohlwissend, dass besagte Buslinie in den Sommermonaten vor allem von Touristen genutzt wird, erachtet der Minister es nicht als sinnvoll an den Wochenenden während der Sommerferien zusätzliche Fahrten einzuplanen?
  • Kann der Minister sich vorstellen für kommendes Jahr die notwendigen finanziellen Mittel zur Verfügung zu stellen?
  • Sollte dies nicht der Fall sein, wie gedenkt der Minister die besagten Transportprobleme in den Sommermonaten, die nicht gerade zum positiven Image des Landes bei den Touristen beitragen, zu beheben?
  • Warum haben die aufgezählten Fahrten während der Spitzenstunden Endstation in Reisdorf obwohl die Busse bis nach Echternach weiterfahren? Wäre es nicht im Sinne aller Passagiere wenn die Busse bis zur Endstation Echternach-Gare fahren könnten?

 

Es zeichnet hochachtungsvoll,

 

Françoise Hetto-Gaasch

Abgeordnete

 

Question parlementaire vum Françoise Hetto iwert d’Reform vum Faillite-Gesetz

0-2013-francoise_hetto-gaaschMonsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre des Finances, à Monsieur le Ministre de la Sécurité sociale et à Monsieur le Ministre de la Justice au sujet de la réforme du droit de la faillite. (méi…)