Kann d’Madamm Familljeministesch confirméieren datt eeler Leit aus de Maisons de soins, ënner der Responsabilitéit vun de jeeweilegen Direkteren, hier Famillje fir e puer Stonne besiche goen ouni datt si dono a Quarantän musse gesat ginn ? Wa jo, sinn déi betraffe Strukture schrëftlech doriwwer informéiert ginn ?

Monsieur,

 

J’ai l’honneur de vous informer que conformément à l’article 83 du Règlement de la Chambre des Députés, nous souhaitons poser une question parlementaire à Madame la Ministre de la Famille.

En date du 20 mai 2020, Madame la Ministre de la Famille a informé la Chambre des députés que désormais les centres de soins pour personnes âgées n‘auront plus besoin de mettre leurs habitants sous quarantaine une fois que ceux-ci auront quitté le CIPA pour rejoindre leurs kinésithérapeutes, médecins ou soins en dialyse. Par la même occasion, la Ministre a affirmé que désormais les responsables des maisons décideront de façon autonome si oui ou non leurs habitants pourront rejoindre leur famille pour y passer un moment agréable, sans toutefois devant passer en quarantaine à leur retour.

Malheureusement cette information tant attendue par toutes les familles concernées ne semble pas encore être arrivée chez tous les responsables des établissements concernés.

Dans ce contexte, nous voudrions poser les questions suivantes à Madame la Ministre :

 

  • Madame la Ministre peut-elle nous confirmer que les habitants des maisons de soins pourront sur décision et sous la responsabilité des dirigeants des maisons de soins pour personnes âgées rejoindre leurs familles pour quelques heures afin d‘y passer un moment de détente et de normalité ?
  • La Ministre peut-elle aussi confirmer que ces habitants ne passent pas en quarantaine à leur retour de leur famille ?
  • Est-ce que tous les établissements ont été informés de façon écrite de ces nouvelles consignes ?

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre parfaite considération.

Françoise Hetto                                                                             Marc Spautz

Députés