Noexamen Mëtt September sinn dacks ee Problem bei Aschreiwungen op enger UNI am Ausland. Wat huet d’Regierung wëlles do dergéint ze maachen ?

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 du règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question à Monsieur le Ministre de l’Education nationale.

Au Luxembourg les examens de rattrapage des examens de fin d’études du secondaire ont toujours lieu après le 15 septembre. Les lycéens devant se soumettre à un examen d’ajournement en septembre ne se trouvent pas pénalisés en matière d’accès aux études à l’Université du Luxembourg en raison de la date de ces examens de rattrapage.

La situation s’avère pourtant différente pour les universités à l’étranger, étant donné que les délais d’inscription définitive se terminent, pour une grande partie des universités, la première semaine du mois de septembre. Les élèves de première avec un examen de rattrapage se voient donc obligés de suspendre ou d’abandonner leurs études universitaires à l`étranger.

 

Dans un souci de mieux coordonner les délais des examens de rattrapage avec les délais d’inscription dans les universités pour l`année scolaire 2020/2021, j’aimerais poser la question suivante à Monsieur le Ministre de l’Education nationale :

–          De quelle manière le Ministre veut-il remédier à cette problématique entre la date des examens de rattrapage et les délais d’inscription dans les universités étrangères ?

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.

 

Léon Gloden

Député